Notre histoire

TÉNACITÉ


En 1836, le Haut-Canada est en pleine turbulence. La Guerre de 1812 à peine terminée, les flammes d’une révolte contre le gouvernement britannique commencent à danser de plus en plus haut. À Saint-David, en Ontario, la famille Sleeman participe à la relance de la communauté, réduite en cendres pendant le conflit. En plus de créer une brasserie florissante en 1834, la famille Sleeman fonde également une distillerie en 1836. La brasserie vient à connaître un succès inouï, mais la distillerie ferme ses portes peu après sa fondation.

Aujourd’hui, 183 ans plus tard, la famille Sleeman reprend ses activités dans le domaine des spiritueux avec l’ouverture de la distillerie Spring Mill sur la rive de la rivière Speed à Guelph, en Ontario.


LES RIVES DE LA RIVIÈRE SPEED À GUELPH, EN ONTARIO, OÙ SE TROUVE NOTRE DISTILLERIE À LA FOIS NOUVELLE ET « ANCIENNE ».


Nous avons bâti la nouvelle distillerie avec un esprit de ténacité, ne nous écartant jamais de notre engagement perpétuel à élaborer des spiritueux haut de gamme qui séduisent les gens pour qui l’expression authentique de méthodes traditionnelles et les ingrédients de première qualité revêtent une grande valeur.

L’illustration sur nos emballages vous montre la distillerie originale de Saint-David. Si vous venez nous rendre visite à notre établissement d’aujourd’hui à Guelph, vous y découvrirez des points communs. Nous n’avons certes plus de voitures à cheval pour déplacer les barils, mais nous continuons d’employer dans nos activités de distillerie une approche simple et vénérable. Nous avons de plus établi notre entreprise dans un moulin restauré qui était exploité ici même en 1835.

Nous avons déployé tous nos efforts pour que la nouvelle distillerie rende hommage au site, et notre projet de restauration soignée vous permet d’entendre aujourd’hui encore les échos des plus riches traditions en distillerie. Les colonnes de distillation et alambics à repasse que nous avons installés sont largement identiques à ceux du passé, et nos tonneliers construisent nos barils avec les mêmes techniques et le même soin qu’il y a plus d’un siècle. Poursuivez ici votre lecture sur notre approche de distillation.

John Sleeman, au sujet de la création d’un patrimoine


« Lorsque nous avons mis en branle le processus de recréation d’une distillerie 182 ans après que mes ancêtres aient exploité la leur à Niagara, en Ontario, beaucoup de gens m’ont demandé de leur expliquer ce qui me poussait à entreprendre un tel défi. Une bonne question… qui a provoqué chez moi beaucoup de réflexion. La réponse simple est que je suis motivé par un désir de créer des patrimoines, pour ma famille, pour mon équipe et pour ceux et celles qui aiment les spiritueux de premier choix. À la distillerie Spring Mill, c’est ce qui nous motive tous. Nous voulons créer des produits qui évoquent nos valeurs du terroir : effort sincère, engagement inébranlable et esprit de ténacité. À la distillerie Spring Mill, les raccourcis n’existent pas. En fait, c’est tout le contraire. Nos processus reposent très peu sur l’intervention technologique, nos équipements sont fabriqués par les meilleurs fabricants d’équipement de distillerie, et nous ne ménageons aucun effort pour faire en sorte que nos produits soient fidèles à des normes aussi rigoureuses que possible. C’est ce qui me motive, et c’est ce dont sera formé le patrimoine de la distillerie Spring Mill. C’est notre esprit de ténacité. »

Illustration of the original distillery as it existed in St. David’s